jeudi 25 avril 2019

Les obstacles aortiq ues congénitaux sous valvulaires : Résultats opératoires et à moyen terme (série de 128 patients).


Boukerroucha R.(1,2); Messikh N.(2); Cherif S.(2); Aziza B.(2); Lakehal R.(2); Nezzal L.(3); Djebiene M.(4); Chabi T.(1); Roudoci K.(1); Brahami A.(2).
1) EHS en Cardiologie et Chirurgie Cardiaque Draa Ben Khedda Tizi Ouzou, Faculté de Médecine Tizi ouzou.
2) Service de Chirurgie Cardiaque, EHS Erriadh Constantine.
3) Service Epidémiologie CHU Constantine.

4) Service d’Anesthésie réanimation CHU Annaba.


RÉSUMÉ :
Les obstacles sous aortiques représentent 5 à 6% de l’ensemble des cardiopathies congénitales. Les sténoses aortiques congénitales constituent un obstacle à l’éjection du ventricule gauche. Les sténoses sous-valvulaires se rencontrent dans 20 à 25% des cas). De 2000 à 2016, 128 patients ont bénéficié d’une chirurgie pour rétrécissement aortique sous valvulaire. Le diagnostic a été établi par l’échographie Doppler cardiaque. Le gradient moyen aortique préopératoire était de 67,48 mm Hg en moyenne (17,3 à 123 mm hg), l’insuffisance aortique prépoératoire variait de grade I à IV. Les patients ont été opérés sous circulation extra corporelle. Le traitement a consisté en une résection de la membrane sous aortique dans tous les cas associée ou non à une myotomie ou myomectomie. La mortalité hospitalière globale est de deux patients (1,56%). Le gradient moyen aortique à la sortie est de 21,9mm hg en moyenne (5,7 à 87 mm Hg). Les Complications ont été constatés chez quatre patients qui ont présentés un bloc auriculoventriculaire (BAV) qui a nécessité un pace maker définitif pour un patient. La correction chirurgicale des obstacles sous aortiques vise à lever l’obstruction et à minimiser l’aggravation de la régurgitation aortique, malgré l’âge tardif des patients au moment de la correction. Nos résultats sont favorables. Un suivi à long terme nous permettra de juger de l’évolution (hypertrophie, régurgitation aortique, récidive).
Mots clés : Cardiopathie congénitale, Obstacle aortique sous valvulaire, Circulation extracorporelle.

 


ABSTRACT : CONGENITAL SUBAORTIC STENOSIS : results of surgical repair in patients (Experience with 128 patients).
Congenital aortic stenosis results from an obstruction of the left ventricular outflow tract (LVOT). The lesion is classified as valvular, subvalvular, or supravalvular, and it can be associated with a variety of other cardiac anomalies. The aim of the study was to analyze the mid-term results of congenital subvalvar aortic stenosis relief and the severity of aortic regurgitation. From 2000 to 2016, 128 patients underwent surgical correction for congenital subaortic stenosis. The diagnosis was established by Doppler echocardiography. Preoperative aortic mean gradient of 67.48 mm Hg on average (range 17,3 to 123 mm Hg), the prépoératoire aortic insufficiency varied from grade I to IV. The patients were operated on with CPB. The treatment consisted of a resection of the sub aortic membrane in all cases with or without myotomy or myomectomy. The overall hospital mortality was two patients (1,56. Complications : 04 patients (BAV : Pacing for one Patient). Surgical correction aims to relieve the obstruction and minimize worsening of aortic regurgitation; Despite the late age of patients at the time of correction ; Nevertheless, our results are favorable; A long-term follow-up will allow us to judge the évolution (hypertrophy, aortic regurgitation, recurrence).
Key words : Congenital cardiopathy, Subaortic stenosis, Cardio-pulmonary bypass.