vendredi 27 novembre 2020

Diagnostic bactériologique et situation épidémiologique de la brucellose en Algérie


HASNAOUI S(1), AOUDIA N(1), LAFER O(1), DJEDJIG F(1,2), BOUHERAOUA S(1,2), BENAMROUCHE N(1,2), LAZRI M(1), CHEMLI S(1), SENOUCI H(1), RAHAL K(1,2), TALI MAAMAR H(1,2).
1) Laboratoire Bactériologie Médicale, Institut Pasteur d’Algérie.
2) Faculté de Médecine d’Alger.

E-mail: Hasnaoui S: sonia_hasnaoui@hotmail.com

 

RÉSUMÉ :
En Algérie, la brucellose sévit à l’état endémo-épidémique. La confirmation du diagnostic bactériologique détaillé reste limitée au laboratoire. L’objectif de notre étude est de recenser le nombre de cas de brucellose humaine diagnostiqués au niveau de notre laboratoire, de Janvier 2013 au 31 Décembre 2018, et de déterminer leurs caractéristiques bactériologiques, épidémiologiques et les sensibilités des souches isolées aux antibiotiques. Le diagnostic est basé sur les épreuves sérologiques et  la culture. Nous avons colligé 446 cas de brucellose. Le sex-ratio est de 1.85. La moyenne d’âge est de 38.5 ans. Les patients d’origine urbaine représentent 39.5%. Les sources de  contamination principales sont la consommation de produits laitiers (86.22%) et l’exposition professionnelle (42.06%). La forme aiguë est retrouvée  chez 75.17% des patients. Les complications bactériennes représentent 22.7% des patients. Brucella melitensis a été isolée chez 105 patients, dont 18 souches appartenaient au biovar 3. Nous rapportons 29 souches de sensibilités intermédiaires à la rifampicine. Le profil épidémiologique de la brucellose a changé ces dernières années; les régions urbaines sont autant touchées par la maladie que les régions rurales. La contamination par ingestion de lait cru est le principal mode de transmission. La contamination accidentelle concerne particulièrement  les éleveurs, les vétérinaires, et le personnel de laboratoire. Les atteintes osseuses sont majoritaires et  prédominées par les spondylodiscites (57.3%), suivies des atteintes neurologique (20.83%) et des atteintes cardiaques (6.25%). Brucella melitensis biovar 3 représente l’espèce la plus fréquemment isolée en Algérie. Des souches de sensibilité diminuée à la rifampicine ont été décrites pour la première fois en Algérie en 2012. La brucellose demeure un problème de santé publique, ayant un impact direct sur la santé humaine et engendre des pertes économiques importantes, d’où la nécessité d’établir un plan multisectoriel impliquant la santé et l’agriculture pour un programme efficace de lutte contre la  brucellose.


Mots clés: Brucellose, Brucella melitensis, Culture, Sérologie,sensibilité aux antibiotiques.



ABSTRACT : BACTERIOLOGICAL DIAGNOSIS AND EPIDEMIOLOGICAL SITUATION OF BRUCELLOSIS IN ALGERIA.
In Algeria, brucellosis is endemic and epidemic. Confirmation of the bacteriological diagnosis remains limited to the reference laboratory. The objective of our study is to identify the number of cases of human brucellosis diagnosed in our laboratory from January 2013 to 31 December 2018, and determine their bacteriological, epidemiological and antibiotic sensitivity.The diagnosis is based on serological testsand culture. We collected 446 cases of brucellosis. The sex ratio is 1.85. The average age was 38.5. Patients of urban origin represent 39.5%. The main sources of contamination are dairy product consumption (86.22%) and occupational exposure (42.06%). The acute form was found in 75.17% patients. Bacterial complications represent 22.7% of patients. Brucella melitensis was isolated from 105 patients whose 18 strains belonged to biovar 3. We report 29 intermediatestrains to rifampicin. The epidemiological profile of brucellosis has changed actually; urban areas are as affected by the disease as rural areas. Contamination by ingestion raw milk is the main mode of transmission of the bacteria (85.17%). Accidental contamination concerns farmers, veterinary and laboratory personnel. Localized forms are diverse, bone involvement is majority and predominated by spondylodiscitis (57.3%), followed by neurological involvement (20.83%), cardiac damage (6.25%). Brucella melitensis biovar 3 is responsible for majority of human brucellosis in Algeria. Intermediate rifampicin strains were first described in Algeria in 2012. Brucellosis remains a public health problem, having a direct impact on human health, and generates significant economic losses, hence the need to establish a multisectoral plan involving health and agriculture for an effective program fight against brucellosis.


Key words: Brucellosis, Brucella melitensis, Culture, Serology, Antibiotics sensitivity.