lundi 20 septembre 2021

LE PSYCHOTRAUMATISME , 60 ANS APRES


Benabbas M.
Service de Psychiatrie, Hospital Militaire Régional de Constantine.

E-mail : benabbasmalik@gmail.com

 

RÉSUMÉ :
Les objectifs recherchés à travers cette enquête sont de deux ordres : évaluer la prévalence du psychotraumatisme au sein d’un échantillon représentatif d’anciens combattants de la guerre de libération  et définir la comorbidité du psychotraumatisme avec les autres troubles psychiatriques. Les conséquences de la guerre d’Algérie sur le plan de la santé mentale sont importantes à cause de la durée et de l’intensité du conflit. Les tortures, les exécutions sommaires, les déportations, les viols ont été rarement décrits par les psychiatres qui se sont intéressés uniquement à la pathologie du contingent qui présentait des cas cliniques de psychopathie, de névrose et d’alcoolisme alors que les populations colonisées n’ont fait l’objet d’aucune étude. Cinquante six ans après l’indépendance, nous avons pensé rechercher la présence ou la persistance de troubles psychiques en particulier le psychotraumatisme chez ces «rescapés » de la révolution, représentant une population jusque là asymptomatique et silencieuse.
Mots clés : Ancien moudjahid, Psychotraumatisme, Santé mentale.



ABSTRACT: PSYCHOTRAUMATISM, 60 YEARS LATER.
The objectives sought through this survey are twofold : to assess the prevalence of psychotrauma within a representative sample of former combatants and  define the comorbidity of psychotrauma with other psychiatric disorders. The mental health consequences of the Algerian war are significant because of the duration and intensity of the conflict. Tortures, summary executions, deportations, rapes were rarely described by psychiatrists who were interested only in the pathology of the contingent who presented clinical cases of psychopathy, neurosis and alcoholism while the colonized populations did not. have not been studied. Fifty-six years after independence, we thought to look for the presence or the persistence of psychological disorders, in particular psychotrauma, in these «survivors» of the revolution, representing a population until then asymptomatic and silent.
Key words : Former fighter, Psychotrauma, The mental health.